Comité du Tourisme de Hiva Oa

Informations Tourisme

Atuona, HIVA ÒA

" "A tahi a too Oatea i te ao, ua tuu ma ùna o nā pou Me te humu me te puu, i peàuìa ai o HIVA OA En premier lieu, Oatea prit la poutre faîtière et la posa sur les piliers, l’attachant et la nouant, il dit : C’est HIVA OA ". "

L’île de Hiva oa, la poutre maîtresse de la maison des dieux.
Baptisé le « jardin des Marquises » en raison de ses terres fertiles et luxuriantes, Hiva Oa est la grande île du groupe sud de l’archipel. En effet, le voyageur est de suite interpellé par la forte verticalité d’un relief tourmenté qu’enlumine une nature abondante et verdoyante. Quittant l’océan pour s’élever à découper le ciel, des crêtes vertigineuses viennent encadrer des vallées parsemées d’histoires et de légendes que concrétisent de multiples sites archéologiques.
Dominée par les plus hautes montagnes de l’île, le mont Temetiu (1 276 m) et le mont Feàni (1 026 m), trône le chef-lieu de Hiva Oa : le village marquisien de Atuona. Il est également, le refuge du peintre Paul Gauguin en 1901 et du chanteur, poète et comédien Jacques Brel en 1975. Ce sont ces deux artistes qui vont apporter une visibilité des Marquises à l’international. Venus chercher une reconnexion avec eux-mêmes et le monde, ils sont en quête d’un semblant de paix intérieure et de régénérescence. Et les lieux sont propices, à vivre leur expérience. Marcher sur les traces de Gauguin et Brel, c’est d’abord se recueillir sous les effluves des frangipaniers, au cimetière du Calvaire, où tous les deux font face à l’océan. C’est ensuite visiter des endroits dédiés à ces deux figures : le centre culturel Paul Gauguin et l’espace Jacques Brel, où les objets, œuvres et autres témoignages retracent une part leur histoire.
Mais qu’est-ce qui a tant attiré ces deux artistes ? C’est là tout le challenge du voyageur : Partir à la découverte d’une nature authentique et sauvage, d’une richesse culturelle à nul autre pareil, et d’une population ouverte et accueillante. Probablement, plus qu’ailleurs les échanges sont facilités par la gentillesse débordante des Marquisiens qui sauront pertinemment vous montrer les plus beaux atouts de Hiva Oa, à pieds, à cheval, en 4x4, en quad ou en bateau. Il est aisé de se sentir privilégié parce que le tourisme y est confidentiel. Alors lorsque l’on découvre les sites traditionnels de Upeke à Taaoa et Iipona à Puamaù, entre autres, il n’est pas rare de s’imaginer hors du temps, à côté de Takaii, le plus grand Tiki de la Polynésie. D’autres témoins d’une créativité passée sont là, cachés dans la végétation, des pétroglyphes, des polissoirs, des plateformes lithiques…

Mais Hiva Oa sait se montrer encore innovante ! du miel de Atuona au vinaigre de banane, des activités extrêmes, comme la pêche sportive ou le VAE, en passant par la plongée sous-marine, l’île allie tradition et modernité laissant ainsi des souvenirs indélébiles aux voyageurs en pleine recherche d’émotions et de sensations fortes. Rencontres et partage sont les mots clés de ce bout de terre, Hiva Oa…

Informations

Coordonnées